Skip to content

Ein französischer Aeneas auf Kreta

Epos und Gründung in Ronsards ‚Franciade‘

Linda Simonis


Pages 41 - 69



Au seizième siècle en France nous rencontrons le retour curieux d’un genre poétique qui avait connu son épanouissement aux temps héroïques de l’antiquité grecque et romaine: l’épopée. Pierre de Ronsard s’entreprend à renouveler avec ce genre pour créer le long poème de ‚La Franciade‘ qui, selon les intentions de l’auteur, devrait devenir son chef-d’oeuvre. Ce projet ne s’épuise pourtant pas dans la tentative humaniste d’imiter les formes de la poésie ancienne. Ronsard évoque de même la dimension fondatrice attribuée à ce genre en tant que récit d’une communauté. Mais ‚La Franciade‘ doit se débrouiller sous des conditions historiques et médio-technologiques modernes. Loin de pouvoir ressusciter la communication immédiate du rhapsode, elle se traduit dans la forme du livre et entre en dialogue avec les arts plastiques.

In 16th century France we encounter the curious return of a poetic genre that had known its peak of glory in the heroic times of Greek and Roman antiquity: the epic. Pierre de Ronsard undertakes a renewal of this genre by creating the ‚Franciade‘, a long poem which according to its author’s intentions should become his ‚chef-d’oeuvre‘. This project, however, does not restrict itself to the humanist attempt to imitate the forms of classical poetry. Ronsard also evokes the potential of foundation attributed to the epic as tale of a community. But the ‚Franciade‘ must make its way under the historical and technological conditions of early modern times. Far from being able to reanimate the immediate communication of the rhapsode, Ronsard’s epic takes shape in the form of the book and enters into dialogue with the visual arts.

Share


Export Citation